Maroc : Peines confirmées pour 23 militants sahraouis
Peines confirmées pour les militants sahraouis jugés coupables de la mort de onze militaires marocains . La Cour de Cassation a rejeté ce mercredi l’appel de 23 sahraouis condamnés pour des heurts meurtriers survenus en 2010 dans le Sahara occidental. Une intervention avait dégénéré dans la ville de Layoune , faisant onze morts parmi les forces de l’ordre et des dizaines de blessés. En 2013 , un tribunal militaire avait prononcé des peines allant de 20 ans à la perpétuité. Certaines peines étaient descendues à deux ans de prison lors d'un appel devant une juridiction civile en 2017 . Cette décision de justice intervient dans un contexte de fortes tensions dans le Sahara occidental. Depuis le 13 novembre , des échanges de tirs ont lieu entre le Maroc et le Front Polisario après 30 ans de cessez-le-feu . L'ONU n'a pour l'instant pas fait état de morts dans ce conflit et tente de relancer un processus politique.