Les Stambouliotes élisent leur maire
Ce sont les secondes élections municipales à Istanbul, en Turquie, en moins de trois mois. Le scrutin du 31 mars avait été invalidé, après des recours déposés par le parti au pouvoir en raison, avait-il dit, d'irrégularités massives. Le candidat de l'AKP, l'ancien Premier ministre Binali Yildrim, a, pendant la campagne, battu le rappel des électeurs conservateurs mais aussi des Kurdes, considérés comme les "faiseurs de roi". Son adversaire est Ekrem Imamoglu, figure montante de l'opposition. Bien plus qu'une élection municipale, le vote à Istanbul a valeur de test pour la popularité du président Erdogan.