Botswana : la course du désert attire les touristes
Le tourisme sportif fait l’objet d’une attention croissante dans le monde entier et le gouvernement du Botswana a décidé de l’exploiter. L’organisation d‘événements tels que les Jeux africains de la jeunesse, l’Open du Botswana et le marathon annuel de Diacore Gaborone a permis au Botswana de figurer sur la carte du tourisme sportif africain et mondial. L’événement sportif le plus populaire et le plus lucratif organisé par l’Organisation du tourisme du Botswana est sans doute la Toyota Kalahari 1000 désert race. Le TDR est organisé depuis plus de 35 ans et est devenu un incontournable! Fondée en 1975, cette course couvre 1000 km de sable pur du désert du Kalahari. Elle joue un rôle majeur dans la promotion du tourisme dans le pays et offre de nombreuses opportunités aux entrepreneurs à petite échelle. Plus de 400 000 euros en devises sont récoltés chaque année grâce plus de 120 000 spectateurs venus du Botswana, d’Afrique du Sud et des pays voisins. Il se positionne comme un événement qui nourrit le rallye de Dakar. À suivre, les explications de Samuel Lephalo, responsable des relations publiques et des communications par intérim de la course du 1000 au désert du Kalahari, dans cette chronique de Nyasha Mutizwa.